L’équipe

Mariage de compétences complémentaires, Eléna Duprez, restauratrice spécialisée en couche picturale et Jean Perfettini, restaurateur spécialisé en bois sont les piliers de l’Atelier du Crabe.

Elena Duprez

a fait une maîtrise d’histoire, avec un sujet d’étude sur le marché de l’art au XVIIIème siècle, suivie de quatre années d’étude à l’institut de formation de restaurateur d’œuvre d’art, I.N.P-IFROA (Institut national du patrimoine-Institut de formation des Restaurateurs d’œuvres d'art), dont elle est sortie diplômée en 1987.

Jean Perfettini

a commencé très jeune à travailler dans l’atelier d’ébénisterie de son grand oncle pendant ses congés scolaires ; c’est donc tout naturellement qu’il entame un CAP d’ébénisterie, suivi de quatre années d’étude à l’école Boulle pour étudier la marqueterie et approfondir l’ébénisterie. Diplômé de l’école Boulle, il s’est spécialisé en restauration de mobilier et a lui aussi passé le concours de l’INP.IFROA, école dont il est sorti diplômé en 1984, avec un sujet de recherche sur le galuchat. Depuis, il exerce le métier de Restaurateur de mobilier en indépendant. Il a également enseigné à l’INP.IFROA pendant 8 ans, de 1996 à 2004.

Auteur de deux livres sur le galuchat :
restauration de meubles Le Galuchat, un matériau mystérieux, une technique oubliée, par Jean Perfettini, les éditions H. VIAL
restauration de meubles Galuchat, Lison de Caunes et Jean Perfettini, les éditions de l’amateur

Autres publications :
restauration de meubles CORé, N°8, Dossier : la restauration du mobilier, « Etude de cas », juin 2000, p. 9 et10.
restauration de meubles « Dismantling and remounting painted panels from the Salon La Rivière », avec Jean Albert Glatigny, in 5th international symposium on wood and furniture conservation, Amsterdam, 2000.

Un réseau de compétences
L'équipe permanente à l'atelier du crabe compte également une autre Restauratrice d'oeuvres en bois, Elisabeth Grall, avec laquelle nous collaborons sur des projets nécessitant plusieurs intervenants.

L’atelier du Crabe s’adjoint également les compétences de collaborateurs externes pour réaliser des travaux comprenant des problématiques diverses ou sur des chantiers avec des délais courts.

Nous travaillons aussi régulièrement en province, avec des équipes locales puisque nous intervenons sur site : chez le particulier, dans des églises, des châteaux, des musées etc.

Nous partageons avec nos confrères la même déontologie basée sur le respect de l’œuvre, de son histoire et de sa matérialité.

« Alors que l’artiste ou l’artisan ont pour objectif de créer de nouveaux objets ou de les réparer pour leur utilisation fonctionnelle, le Restaurateur a pour objectif la préservation et la mise en valeur des œuvres d’art ».

Site de nos partenaires :

www.elisabethgrall.com

www.ateliervicatblanc.com
Petite mise en garde

Une peinture est un objet fragile ; beaucoup de livres de recettes prétendent apprendre en quelques leçons le b-a ba et les ficelles du métier. Et beaucoup de tableaux nous arrivent, irréversiblement usés, à moitié effacés, grossièrement barbouillés, car tout un chacun pense pouvoir s’improviser Restaurateur sur la foi de ces livres. Or un solvant sans action sur une œuvre du XVIIème siècle peut détruire une œuvre du XIXème siècle, et les solvants des huiles ne sont pas les solvants des vernis ou des cires. En s’adressant à un professionnel diplômé et expérimenté vos œuvres sont à l’abri de ce genre de catastrophes !